Introduction

On a découvert il y a à peu près un an et demi notre nouvelle adresse dans l'univers. Chaque point est une galaxie. Un point une galaxie. Donc dans le l'amas locale que vous voyez, il y a la voie lactée, mais d'autres galaxies. Notamment andromède etc... Cet amas s'appelle: "LANIAKEA", ça veut dire paradis incommensurable en dialecte hawaïen. Et c'est un amas de 22000.

22000 galaxies qui tourne autour d'un truc qui s'appelle. Le grand attracteur est le grand attracteur c'est un faisceau de matière noire matière noire c'est la langue universitaire pour dire j'ai aucune idée de ce que c'est.

Concrètement on peut pas écrire j'ai aucune idée de ce que c'est. Dans une publication scientifique, donc on met matière noire ça fait plus sérieux. C'est parce que c'est autour de ce truc tourne 22000 galaxies. C'est sans précédent comme découverte. Ce sera enseignée dans les livres d'histoire dans mille ans. C'est aussi important que l'héliocentrisme du temps de Copernic.

On découvre pour la première fois que les galaxies peuvent tourner autour d'un truc. Avant il y avait des trous noirs, le truc le plus massif qu'on connaisse dans la galaxie de maintenant il y a ça. Le grand attracteur. C'est tout tous récents et on vient de le découvrir. Comme disait le poète Rûmî: la vérité est un miroir brisé et chacun possède un petit morceau. Mais comme on a un ego, on a tendance à croire que notre morceaux de vérité est plus important que celui du voisin.

La place de l'ego dans une vie entrepreneuriale

On a tendance à croire que notre connaissance est plus importante que celle du voisin. Comme on a un ego, on a aussi tendance à croire que notre connaissance en fait c'est toute la connaissance.

Et toujours parce qu'on a un ego on a tendance à croire aussi que si on donne notre connaissance on va perdre en statut social. On sera moins important dans la société. Il faut que ça reste un peu mystérieux. L’ego est le premier destructeur de valeur dans un projet.

C'est un entrepreneur turc qui m'a rappelé ça mais c'est tellement vrai. L'ego est le premier destructeur de valeur dans un projet.

Du coup vous avez deux types de porteurs de projets. Le bon porteur de projet c'est celui qui met son ego au service du projet. Donc là vous avez Michel Ange vous avez chacun dans sa mesure Steve Jobs ou Elon Musk. Le mauvais porteur de projet c'est celui qui met le projet au service de son ego.

Je pourrais vous citer des noms mais je suis pas là pour ça. Même napoléon c'est très intéressant de voir qui a eu les deux phases.

Phase ascendante, il met plus ou moins son ego au service de la France phase ascendante il a mis la France au service de son égo. Je simplifie mais vous voyez que la tendance si jamais vous voulez rentrer dans le détail, dès que quelqu'un commence à mettre un projet au service de son égo, c'est mort ! C'est une maladie profonde.

Si vous êtes dans des projets vous même, vérifiez si quelqu'un qui a servi le projet avant commence à utiliser le projet pour se servir lui. Parce que ça c'est un symptôme que le projet peut crever très rapidement.

La connaissance plus cher que les matières premières

Les coréens sont passés en 57 du PIB par habitant de la somalie, une boîte de corned beef par famille et par jour, au PIB par habitant du luxembourg.

Au dessus de la France alors qu'ils n'ont rien pas de matières premières. Les coréens exporte plus que les russes. Plus que la Russie. La coréen du sud exporte 50 % de plus que la fédération de Russie. Alors que les russes ils ont tous. Les coréens ont trois fois moins d'habitants que la Russie et 171 fois moins de territoire.